Marie Teinturier a été recrutée par la SCIC Passeurs de Terres et a pris ses fonctions le 15 novembre dernier. Ce recrutement est l’aboutissement d’une réflexion et d’un travail des administrateurs, accompagnés par un Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), sur la professionnalisation de la coopérative foncière.

Marie Teinturier, nouvelle coordinatrice de Passeurs de terres

Cette toute première salariée, dont le poste est financé grâce au soutien de l’ADEME, aura la charge de :

  • suivre et animer la gestion des fermes acquises par la coopérative foncière,

  • animer la vie coopérative en lien avec le comité opérationnel,

  • organiser et mettre en place la communication,

  • assurer le développement partenarial,

  • Participer au projets d’essaimage et de R&D en matière de foncier agricoles,

  • assurer le suivi administratif et de gestion courante.

« Après un parcours professionnel d’une 15aine d’année dans le développement social de projets de services à la personnes, j’ai entamé en 2013 une reconversion en agriculture. Passionnée par la force du Vivant, j’ai naturellement opté pour un parcours d’installation en agriculture bio (Porc plein air). Ce projet n’ayant pu aboutir, j’ai poursuivi en tant que coordinatrice de formations pour la Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire. J’y ai accompagné la professionnalisation d’adultes dans les domaines du porc, des bovins laitiers et de la transformation/commercialisation en circuit courts.

Soucieuse de ne pas rester sur mes acquis et souhaitant continuer à apporter ma contribution sur les enjeux de l’installation agricole (mais cette fois-ci via l’accès au foncier), c’est naturellement que le poste de coordinatrice de Passeurs de Terres m’a séduite. Les enjeux sont importants, les outils à mettre en place, innovants !

Rejoindre et accompagner les membres dynamiques et investis du conseil d’administration, m’enthousiasme particulièrement. La consolidation de l’existant et les perspectives de développement passent forcement par une professionnalisation des missions : c’est tout l’enjeu de mon poste. C’est avec enthousiasme et conscience que je rejoins donc l’aventure Passeurs de Terres ! »