Accueil2019-10-10T10:12:55+01:00

Passeurs de terres est un outil de Terre de Liens Pays de la Loire

Co-fondé avec la CAB, le CIVAM, la LPO et l’AFOCG, c’est un moyen d’acquisition collective et de gestion collaborative du foncier agricole qui a pour objectifs de :

Mobiliser les acteurs concourant au développement de l’agriculture biologique et paysanne pour relever le défi du renouvellement des générations au travers de la problématique du foncier.

• Trouver les financements nécessaires à l’acquisition de foncier agricole (terre et bâti).

• Gérer les biens acquis ou confiés, en se référant à une «convention des usages», établie entre les paysan-ne-s et les détenteurs des biens.

REJOINDRE LA COOPÉRATIVE

Dernières actualités

Les 5 piliers de notre charte éthique

ÉQUITÉ

La distinction entre droit d’usage et droit de propriété afin de garantir l’autonomie du paysan et d’établir un rapport équilibré avec les détenteurs des biens.

PRÉSERVATION

Une gestion du patrimoine commun naturel respectueuse des générations futures, contribuant à la transmission et l’installation de fermes en agriculture biologique en harmonie avec leur environnement social et naturel.

TRANSMISSION

La terre nourricière : un support de travail, de biodiversité domestique et sauvage, transmis aux générations futures, non pour être possédé mais pour être cultivé et préservé.

INNOVATION

Une gouvernance ouverte, transparente et responsable, impliquant fermiers, citoyens, producteurs, consommateurs et contributeurs des villes et des campagnes, mobilisés autour des projets.

DIALOGUE

La survenance de dynamiques locales porteuses d’actions et garantes des fondements de la Coopérative Passeurs de terres.

En savoir plus sur la Coopérative Passeurs de terres

Témoignages – Une aventure collective

« La biodiversité s’érode au même rythme que disparaissent les paysans. L’agriculture occupe 70% de l’espace dans les Pays de la Loire et la biodiversité des milieux.agricoles est celle qui connait la plus forte diminution. Voilà pourquoi les associations LPO et MNE des Pays de la Loire, associations de protection de la nature réunies en coordination régionale, s’impliquent dans Passeurs de terres. Les politiques agro environnementales publiques se succèdent avec déception autant pour le monde agricole que pour les défenseurs du vivant. Face à l’inertie provoquée par les puissants lobbies actifs au sein du monde agricole, il nous semble nécessaire que les citoyens s’impliquent pour ouvrir de nouvelles voies afin de réconcilier l’agriculture et la vie sauvage dont les destins semblent intimement liés. »

La coordination régionale LPO/MNE en Pays de la Loire.

« Le réseau CAB / GAB œuvre pour le développement de la Bio en Pays de la Loire. L’installation est un vrai vecteur de développement dans notre région, avec plus de 20% d’installation en Bio. Mais beaucoup se heurtent à l’accès au foncier agricole. La création de «Passeurs de Terre» est pour la CAB un nouvel outil pour lutter contre la spéculation foncière et pour maintenir en bio des terres. Nous avons intégré ce projet dès son lancement. Nous sommes également membre du Conseil d’administration, avec Philippe JAUNET, pour participer à cette nouvelle organisation. La CAB souhaite notamment y contribuer en apportant sa compétence et connaissance agricole »

La Coordination Agrobiologique des Pays de la Loire