Passeurs de terres

Ensemble, achetons et préservons les fermes de demain !

logo terre de liens pays de la loire

Passeurs de terres, c’est quoi ?

Passeurs de terres est une coopérative régionale d’acquisition de foncier agricole
qui développe son action à travers une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) reconnue d’utilité sociale (agrément ESUS obtenu en 2019).

Outil local de Terre de Liens Pays de la Loire , cofondée avec d’autres structures œuvrant pour le développement de l’agriculture paysanne (FRCIVAM , CAB, LPO, AFOCG), la Coopérative Passeurs de terres mobilise de l’épargne citoyenne pour acheter et préserver les terres agricoles.

Des fermes bio en Pays de la Loire, achetées par des citoyens et gérées par une coopérative pour installer des paysans vertueux et ceux qui viendront après eux :
nous sommes des Passeurs de terres !

Logo de la coopérative Passeurs de terres

Découvrez Passeurs de terres en vidéo !

Passeurs de terres, comment ça marche?

Passeurs de terres fait partie du mouvement Terre de Liens. Passeurs de terres et Terre de Liens Pays de la Loire travaillent main dans la main pour permettre l’installation de fermiers bio sur le territoire régional.

Les objectifs de la coopérative

Les espaces agricoles sont des espaces fragiles et particulièrement menacés qu’il convient de protéger. En effet, les pratiques agricoles, l’utilisation de pesticides et médicaments impactent la biodiversité.

Passeurs de terres accompagne ses fermiers dans la préservation et le développement de la biodiversité sur leur ferme. Au travers, notamment d’un partenariat avec la LPO, les paysans sont sensibilisés et formés pour agir plus durablement. Ils signent, d’autre part, un bail contenant des clauses environnementales pour développer l’agro-écologie sur les fermes Passeurs de terres.

Au travers de sa gestion foncière Passeurs de terres s’assure de la durabilité et de la transmissibilité des fermes acquises. La coopérative veille à acquérir des outils de travail complets (fermes avec terres, bâtis, habitation) permettant au fermier d’installer son activité pour en assurer sa rentabilité et son revenu.

Passeurs de terres protège ainsi des espaces à vocation économique qui doivent produire de l’alimentation humaine en proximité. Cette vocation doit perdurer dans le temps dans une démarche de durabilité (économique, sociale et environnementale).

Nos partenaires de l’agriculture paysanne et membres fondateurs (CAB/GABB, CIVAM, AFOCG) ont la possibilité d’accompagner les fermiers Passeurs de terres sur leur problématiques de gestion, de production et de commercialisation.

Les fermiers sont incités à ne pas s’isoler et à travailler sur leur durabilité. Les groupes de suivis des fermes, mis en place dans le cadre de la Convention des Usage veillent sur ce point.

Passeurs de terres est une société coopérative d’interet collectif (SCIC). Ce statut permet de donner une place à part entière aux paysans des fermes acquises.

Ils sont représentés au sein du Conseil d’Administration aux cotés des citoyens et des structures de l’agriculture paysannes. Tous ont voix au chapitre. Ils prennent ainsi part aux décisions sur la gestion locatives et foncière des fermes.

Passeurs de terres concentre son action sur l’acquisition de fermes avec du bâti agricole et/ou du matériel végétal spécifique (vignes, vergers, bois….).

En effet, la coopérative facilite l’installation de paysans grâce à la location d’un outil de travail complet et durable : la ferme avec ses terres, ses bâtiments et son habitation quand cela est possible. 

Pouvoir se loger sur son lieu de travail est important en tant qu’agriculteur. Mais du fait d’une forte spéculation immobilière en Pays de la Loire, l’accès à un logement paysan peut s’avérer difficile, ce qui freine l’installation de nouveaux paysans. Par son action, Passeurs de terres favorise cet accès grâce à l’acquisition de maisons sur les fermes.

Nos outils pour une gestion durable des fermes acquises

Une convention des usages

La Convention des Usages est un outil contractuel signé entre le fermier et la coopérative. Il s’agit d’une sorte de « règlement intérieur » sur le fonctionnement et les relations entre les fermiers et le foncier agricole. C’est notamment cette convention qui met en place les groupes de suivi.

Le bail à domaine congéable

Passeurs de terres réhabilite ce bail très ancien du code rural afin d’expérimenter les possibilités
qu’il offre en terme de location et de gestion des terres et bâtiments agricoles. Il confère notamment une autonomie aux fermiers dans la gestion des bâtiments et sécurise leurs investissements.

Groupes de suivi des fermes

Sur chaque ferme se met en place un groupe de suivi composé de personnes, d’horizon différents (citoyens, paysans, naturalistes…). L’objectif est d’être vigilent à la durabilité et transmissibilité de la ferme. Au travers d’un dialogue permanent avec le fermier, ils veilleront ainsi sur ce bien commun.

Passeurs de terres en quelques chiffres…

1 075 000€

Capital collecté pour acheter des fermes depuis 2019

180 hectares

Nombre d’hectares préservés grâce à l’épargne citoyenne

335 sociétaires

Nombre de sociétaires coopérateurs au sein de Passeurs de terres

7 projets

Pour un total de 13 fermes sécurisées par la coopérative

22 fermiers

Nombre de fermiers sur les fermes Passeurs de terres

12 administrateurs

Nombre de personnes au sein du Conseil d’Administration de la coopérative

1 salarié

La coopérative emploie une salariée, Marie Teinturier

Les actualités de la coopérative !