La Champenière, Drain (49)

Située entre le Maine-et-Loire et la Loire-Atlantique, la Champenière est une ferme emblématique de la région

Didier Brouard et François Coueffé y sont installés depuis 2015. Blandine Coueffé a récemment rejoint l’activité agricole de la ferme. Paysans engagés pour la préservation de l’environnement, ils travaillent en agriculture biologique et proposent leurs produits en vente directe. Avant eux, c’est Célestin Charbonnier, dit «Tintin», qui travaillait sur la ferme. Il a grandement oeuvré à sa transmission.

Tintin souhaite aujourd’hui vendre les terres de la Champenière qui lui appartiennent encore. De nombreuses autres parcelles louées par les fermiers à d’autres propriétaires sont également mises en vente. L’achat d’une cinquantaine d’hectares de terres par Passeurs de terres permettra de garantir l’unité, la préservation et la transmissibilité de la Champenière. L’activité des fermiers sera ainsi confortée.

La surface

50 hectares selon l’accord des propriétaires.

Les paysans

Blandine COUEFFÉ, François COUEFFÉ et Didier BROUARD.

La production

Élevage de volailles, de moutons et de vaches allaitantes. Production de céréales, crêpes et galettes. 

« Aujourd’hui, il y a deux fermes sur la Champenière, celle de Didier et la nôtre avec Blandine, mon épouse. Avec ses haies, ses côteaux, ses terres inondables, la Champenière est une ferme difficile, mais avec des milieux naturels très riches. Comme Tintin, le fermier précédent, nous souhaitons être des passeurs : vivre et entretenir ce petit bout de terre de la Champenière pour qu’à leur tour d’autres réalisent leurs projets de paysans. »

François Coueffé, paysan de La Champenière.

« J’attends de Passeurs de terres une vraie gestion collégiale des projets, où les paysans aient un vrai poids, pour que la viabilité et la durabilité des projets paysans soient au cœur de toutes les décisions. La présence d’autres acteurs va nous enrichir, nous obliger à faire évoluer nos projets, les rendre plus vertueux. La question d’une plus grande prise en compte des enjeux environnementaux par exemple, et notamment de la biodiversité, est un vrai défi. »

Didier Brouard, paysan de La Champenière.

Soutenir La Champenière

Le 25 mai 2019, la ferme de La Champenière a accueilli l’événement de lancement de Passeurs de terres. Merci à tous les participants !

Page précédente