La ferme des Roches

Aux portes de la ville de Couëron, les paysans des Roches ont fait appel à Passeurs de terres pour préserver leur ferme

Christian est installé depuis 1994 sur la ferme des Roches en tant que producteur laitier. En 2010, son fils Ghislain s’associe avec lui. Il impulse une nouvelle orientation à la ferme : transformation du lait et conversion en agriculture biologique. Ils élèvent des vaches de races jersiaises, réputées pour la qualité de leur lait, qu’ils transforment en fromages, crème, beurre ou yaourts… vendus en circuits courts (marchés, AMAPs) et en vente directe sur la ferme. En 2017, ils sont rejoints par Dominique, apprenti, qui envisage de s’installer avec eux. Marion arrive en avril 2019. En stage «paysan créatif», et particulièrement investie dans la transformation, elle a l’idée de s’associer elle aussi à leur activité.

Préserver la ferme des Roches

Ensemble, ils ont fait appel à Passeurs de terres pour racheter 32 hectares de terres agricoles de la ferme. Elles appartenaient à la famille Blineau, paysans aux Roches de 1946 à 2005 qui avaient à cœur, par une acquisition collective, de maintenir sur le très long terme une ferme paysanne aux portes de Couëron.

« Nous faisons appel à Passeurs de terres pour préserver coûte que coûte les terres agricoles des Roches et lutter contre l’urbanisation, dans l’espoir d’une agriculture biologique pérennisée par les générations futures d’agriculteurs et d’agricultrices. »

Ghislain David, paysan.

Les paysans de la ferme des Roches

Ghislain et Christian
Marion
Dominique